Votre chien en avion

Les compagnies aériennes:

Les chiens à museau plat ne pourront plus voler sur Brussels Airlines. Jusqu’à présent, les chiens et chats, en fonction de leur taille, pouvaient accompagner leur maître en voyage, soit en cabine, soit en soute. Désormais, Brussels Airlines interdits certaines races de chats (mais pas toutes) et… les chiens au nez épaté (tels que le carlin, le bull dog, boxer ou le pékinois et tous les croisements). Un courrier en ce sens a été envoyé aux agences de voyages. Le motif de cette nouvelle règle : en raison de leur museau aplati, ils risquent des problèmes respiratoires en vol, spécifie la compagnie aérienne. Cette mesure est prise pour le bien être du chien et dù au trop nombreux accidents. Source : Sudinfo.be

Si votre animal est peureux ou que vous redoutez ce voyage stressant, enfermé dans une cage, dans le bruit et la chaleur de la soute à bagage, parlez-en à votre vétérinaire, un calmant adapté pourra limiter son stress. Aussi, laissez lui un foulard, un tee-shirt imprégné de votre odeur pour le rassurer. Il aura soif pendant le voyage alors à défault de lui laisser une écuelle spécial dont l’eau ne peut se renverser au moment du décolage prévoyez un récipiant d’eau congelé. La difficulté est que pour bien faire l’eau doit être encore congeleé au moment du décolage… Pour les petits  chiens qui voyagent dans un sac de voyage, (« transport ») en cabine donc mettez une alaise jetable dans le fond du sac car on n’est jamais à l’abri d’un petit pipi ou cacou…!
Les conditions et les tarifs diffèrent d’une compagnie aérienne à l’autre. Nous vous présentons ici les recommandations générales, renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne (avant de réserver) des conditions, lois, réglementations et documents nécessaires pour vous envoler avec Toutou. Les animaux domestiques ne sont pas admis dans la soute de certains types particuliers d’appareils et certaines compagnies aériennes n’autorisent aucun animal domestique en cabine, c’est pourquoi j’insiste de bien se renseigner avant de réserver votre billet d’avion. L’espace réservé aux animaux domestiques dans les appareils est limité, assurez-vous donc d’effectuer une réservation suffisamment à l’avance.

Il est illégal de transporter un animal à des fins de participation à tout type de combat. Votre chien doit être inoffensif, inodore et n’exiger aucune attention pendant le transit, transport. Attention, la plupart des compagnies refusent d’embarquer les chiens d’attaque ou de défense, style pitbull ou rotweiller.
Toutes les compagnies aériennes demanderont payement pour le transport de votre chien. Le prix du transport est calculé sur la base de la destination et du poids total de l’animal et de la cage. Généralement les animaux voyagent dans la soute (sauf petite taille, petit poids) et sont considérés comme bagages.
Les femelles ne peuvent voyager pendant la période de gestation.
L’animal ne peut en aucun cas être sorti de sa cage pendant le vol. Le voyageur doit s’assurer que l’animal domestique est en règle avec les documents sanitaires, vaccins et que le règlement en vigueur dans le pays visité est respecté. Il doit également toujours être en possession des documents (passeport) nécessaires au transport d’animaux domestiques (tant pour le transport en cabine que celui en soute).
Pour voyager en cabine, en régle générale : le poids de l’animal, y compris le sac ou la cage dans lequel il est transporté, ne peut dépasser 8 kg au total (suivant les compagnies). Le chien voyage dans un sac de transport aéré et fermé de préférence souple (la tête, ni la queue du chien ne peuvent dépasser pendant le vol) ou une cage adapté au transport aérien, pouvant être placée sous le siège d’en face. Au total, la somme des trois dimensions (L + l + p) du conteneur (sac, cage) ne peuvent pas excéder 105 à 115 cm (suivant les compagnies).
Si le chien dépasse le poid autorisé, excepté les chiens d’assistance, il devra voyager dans la soute (chauffée) à bagages de l’appareil. La cage (en plastique ou en métal) doit être suffisamment spacieuse. Ces cages sont souvent vendues par les compagnies aériennes. Mais rien ne vous empêche de l’acheter dans un magasin spécialisé, pour autant qu’elle soit aux normes de la compagnie. Les cages sur roulettes et grillagées ne sont pas autorisées.
Présentez vous au comptoir ticketing au moins deux heures avant le départ.
Plus d’info : En cabine ou en soute SN Brussels Airlines –  Air France – IBERIA –  Alitalia –  Swiss –  TUI fly –  KLM – Lufthansa –
Air Canada –  Transavia – Chez Ryanair, c’est simple : les animaux domestiques ne sont pas acceptés, sauf les chiens guides ou d’assistance sur certains itinéraires. Le transport d’animaux vivants (animaux domestiques, insectes, reptiles, autres formes de bétail) est interdit avec Easyjet, que ce soit en cabine ou en soute. Seule exception, les chiens d’aveugle ou d’assistance.

Transport d’animaux : Réglementation européenne relative au transport d’animaux domestiques à compter du 1er octobre 2004, le transport d’animaux domestiques sera soumis à une nouvelle réglementation. Les règles ci-dessous s’appliqueront aux mouvements des chiens, chats et furets non seulement entre les différents États membres, mais également à destination de l’UE en provenance de pays non-membres.
L’animal est originaire de l’Union européenne. Il voyage à l’intérieur de l’UE ou à destination d’un pays sûr hors UE (voir ci-dessous) et revient ensuite dans l’UE. Dans ce cas, l’animal doit disposer d’un passeport, de son identification et d’une attestation de vaccination antirabique. L’animal est originaire de l’Union européenne. Il voyage à destination d’un pays hors UE non reconnu comme sûr et revient ensuite dans l’UE. Dans ce cas, l’animal doit disposer d’un passeport, de son identification, d’une attestation de vaccination antirabique et d’une attestation certifiant qu’un titrage des anticorps a été effectué 30 jours après la date de vaccination, mais dans tous les cas avant le départ. L’animal n’est pas originaire de l’Union européenne, mais d’un pays reconnu comme sûr (voir ci-dessous) et voyage à destination de l’UE. Dans ce cas, l’animal doit disposer de son identification, d’une attestation de vaccination antirabique et d’un certificat de santé conforme au modèle européen. L’animal n’est pas originaire de l’Union européenne, mais d’un pays non reconnu comme sûr et voyage à destination de l’UE. Dans ce cas, l’animal doit disposer de son identification, d’une attestation de vaccination antirabique, d’un certificat de vaccination conforme au modèle européen et d’une attestation certifiant qu’un titrage des anticorps a été effectué 30 jours après la date de vaccination, mais dans tous les cas avant le départ. Outre les conditions exposées ci-dessus, Malte, le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suède et Chypre exigent également un traitement antiparasitaire (contre les tiques et l’échinococcose). La Finlande exige un traitement contre l’échinococcose.
Pays sûrs : île de l’Ascension, Antigua-et-Barbuda, Antilles néerlandaises, Australie, Aruba, La Barbade, Bahreïn, Bermudes, Canada, Fidji, les Malouines, Croatie, Jamaïque, Japon, Saint-Kitts-et-Nevis, îles Caïmans, Montserrat, île Maurice, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Singapour, Sainte-Hélène, États-Unis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Vanuatu, Wallis-et-Futuna, Mayotte

« Pet Airways »
La première compagnie aérienne exclusivement réservés aux chiens et chats. Finies les crises d’anxiété quand Médor est en soute. Aux Etats-Unis, le premier vol de « Pet Airways » a eu lieu le 14 juillet 2009 de Teterboro, un petit aéroport privé à 16 km au nord-ouest de New York, et effectuea la liaison New York-Washington-Chicago-Denver-Los Angeles, a précisé Alysa Binder, vice-présidente et cofondatrice de la compagnie avec son époux Dan Wiesel.

Pet Airways démarre avec un Beechcraft 1900 fourni par la compagnie Suburban Air avec qui un contrat a été signé: prévu pour 19 passagers, il peut emmener 50 chiens et chats, les sièges étant remplacés par des étagères sur lesquelles sont alignées trois étages de niches de voyage spécialement fabriquées pour l’appareil. A bord, deux pilotes et un chef de cabine entraîné au soin des animaux, et les propriétaires pourront suivre le vol sur internet.

Le système est simple: l’animal est déposé au salon spécial prévu à l’aéroport « pas plus tard que deux heures avant le décollage et jusqu’à 72 heures avant », précise Pet Airways. L’animal est pris en charge par un assistant de vol qui veille à le nourrir et s’occupe de son hygiène jusqu’à l’embarquement,
« ce qui est loin d’être le cas durant des vols humains, où la pauvre bête doit se retenir très longtemps », souligne la compagnie.
Cette attention continue à bord, où l’assistant fait sa ronde tous les quarts d’heure. Après l’atterrissage, nouveau tour aux toilettes pour les animaux, qui sont ensuite rendus à leurs propriétaires dans le salon d’arrivée. En cas d’impossibilité du maître, l’animal est pris en charge pour la nuit. D’après les études effectuées aux Etats-Unis, où l’on voue un véritable culte aux animaux domestiques, quelque 76 millions de chats et chiens voyagent chaque année, dont 2 millions en avion, où seuls quelques petits animaux sont admis en cabine. Et les drames de soute sont relativement fréquents.
Sources :www.petairways.com/ www.7sur7.be
Seule bémol : les vols ont lieu uniquement au USA entre New York, Los Angeles, Chicago.
Vivement une compagnie d’aviation Européenne pour animaux !!!